Le site web tutsi.org relooké,


Comme le dit un adage populaire, la nature a horreur du vide. Les deux mois de mise en sourdine du site www.tutsi.org ont laissé s’installer un silence aussi assourdissant qu’insupportable. C’est ainsi que des réactions ont fusé de partout pour réclamer vivement sa relance. Comme en témoignent le flux de mails et autres appels, de nombreux Burundais, toutes ethnies confondues, se sont en effet levés comme un seul homme pour déverser leur trop-plein de nostalgie pour un site qui, cinq ans durant, leur avait permis d’avoir une véritable lecture de la regrettable descente aux enfers du pays. Mais le site avait aussi une mission didactique. Car pour aider le pays à remonter la pente, il faut des stratégies d’éveil de conscience et de réarmement moral de tout un chacun afin de susciter, chez toutes les composantes de la nation, l’émergence d’un leadership responsable, respectueux des valeurs fondamentales de respect des droits de l’homme, de justice sociale, de bonne gestion de la chose publique, de l’égalité entre citoyens et de protection des minorités.


Malheureusement, aujourd’hui, le Burundi reste à mille lieues de toutes ces valeurs qui sont pourtant le socle d’un véritable développement intégral d’une nation. Pour répondre à cette demande massive et incessante, une autre équipe a décidé de prendre le relais et de relancer le site. C’est reparti, sous la houlette d’une équipe renouvelée et farouchement engagée à prendre fait et cause pour la défense de la patrie et la promotion des valeurs citoyennes. Nous remercions vivement tous ceux qui ont manifesté leur intention de prendre la relève ou de contribuer, d’une manière ou d’une autre, à rendre ce portail d’information et de sensibilisation plus vivant, dynamique et rassembleur. Nous exhortons encore les indécis, blasés ou encore obnubilés par le vrai faux paradis que leur miroitent quotidiennement les véreux politiciens, à soutenir notre cause et nous apporter leur appui multiforme.


Le nouveau Comite de rédaction envisage relooker le design du site sans en changer le nom de domaine car ils prennent acte du prescrit de la loi fondamentale (constitution) qui reconnaît ouvertement l’existence des communautés au Burundi. C’est donc tout à fait légitime que Tutsi et Hutu puissent assumer, chacun leur identité dans le strict respect mutuel. C’est aussi dans cette perspective de plaider pour l’unité dans la diversité que les nouveaux animateurs du site inscrivent leur ligne éditoriale. Car au lieu que les différentes ethnies soient considérées comme une fatale et perpétuelle source de destruction de la nation, elles devraient être plutôt des ressorts de progrès et d’harmonie. Quel que soit son ethnie, l’un des défis majeurs que le véritable leader de la nation burundaise devra relever immanquablement est d’amener les différentes composantes à cohabiter pacifiquement en mettant fin à la spirale de violences qui minent le pays depuis près d’un demi siècle. Il devra parvenir à rassurer tous les burundais sans distinction d'ethnie, de religion, de clans, de régions, etc. Voilà, grosso modo, le credo éditorial qui sous-tendra désormais la matrice rédactionnelle des textes à venir. Mais le site sera aussi une tribune ouverte aux Burundais de la diaspora que nous voulons unis et organisés afin de pouvoir maintenir leur identité culturelle de Burundais, indépendamment de leur appartenance politique ou ethnique. Conscients de leur indiscutable communauté de destin, nous appelons une fois de plus tous les Burundais de la diaspora à rester unis et solidaires pour défendre leurs intérêts notamment en ce moment où de sérieuses menaces d’exclusion forcée (des pays occidentaux) sont envisagées à leur endroit.


Notre sempiternel leitmotiv s’articule principalement sur quelques piliers phare, en l’occurrence la défense de la patrie et des minorités numériques en danger. Nous agissons en patriotes démocrates déterminés et convaincus que le salut sera de toutes les composantes ou ne sera pas. C’est ainsi que la défense de la patrie et des minorités numériques en danger demeure une de nos priorités sur lesquelles nous ne transigerons jamais. Nous garderons notre œil rivé sur toute velléité génocidaire, quelles que soient les victimes (tutsi, hutu, twa ou ganwa). Nous en profitons pour rappeler que dans son contexte actuel, le Burundi est en proie à un génocide protéiforme. Le génocide économique semble, à n’en pas douter, cacher un génocide physique qui ne dit pas son nom. Des millions de hutu, de tutsi, de ganwa et de twa sont piteusement laissés sur le carreau, exclus et littéralement appauvris par un leadership sans autre vision que celle de s’en faire plein les poches au vu et au su de tout le monde. Ils ne lâcheront prise qu’au bout d’une autre guerre pacifique de libération conjointement menée par une coalition de vaillants patriotes démocrates et responsables hutu, tutsi, twa ou ganwa dépassant tout clivage politico-ethnique. Leur arme étant et restera les urnes. Nous appelons de tous nos vœux ces véritables vaillants démocrates et responsables pour qu’ils puissent se manifester pour sauver la Patrie en perdition et ainsi sauver l’honneur et la dignité chère aux Barundi.


www.tutsi.org exècre a priori toutes formes de bavures, quels qu’en seront les auteurs et prône un Etat de droit basé plutôt sur un système de démocratie consociative rassurante pour tous les segments de la société burundaise comme le stipule l’Accord d’Arusha. Nous réitérons, d’ailleurs, notre conviction en ce compromis d’Arusha (accord) qui, nous n’en doutons pas, reste une excellente base pour tout texte qui régisse la République afin d’assurer la stabilité, la paix, la tranquillité, un avenir meilleur de la Patrie et des générations futures.


Ndereyimana Victor (pour tout contact : ndereyimanavictor@yahoo.ca )


Président du nouveau Comité de rédaction.

 
     
     
     
     
 1 Septembre 2009
Le site web tutsi.org relooké
Comme le dit un adage populaire, la nature a horreur du vide. Les deux mois de mise en sourdine du site www.tutsi.org ont laissé s’installer un silence aussi assourdissant qu ’insupportable.
  1 Septembre, 2009
Qui sommes-nous?





Vos réactions et suggestions sont les bienvenues.

 10 Août, 2009
Message de soutien, UPRONA
Message de soutien de SurviT-Banguka à la nouvelle équipe qui préside les destinées de l'UPRONA
 
 
 
ACTUALITEEDITORIALABOUT US ARCHIVESDIASPORACONTACT
Copyright (c) 2009 SurviT Banguka, All rights reserved.