SurviT-Banguka
"Nous agissons en patriotes démocrates déterminés et convaincus que le salut sera de toutes les composantes de la société burundaise ou ne sera pas"
 
 
 

02.09.2014 / LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DES FINANCES DU BURUNDI (Gratien Rukindikiza)

Monsieur le ministre des finances du Burundi,
Je me permets de vous écrire après votre intervention au parlement pour répondre à une question posée par un député de l’Uprona concernant la baisse dans le budget des fonds provenant de l’AMISOM. L’inquiétude du député Nditije de l’Uprona était fondée. Les recettes du Burundi inscrites dans le budget provenant de la participation des militaires burundais à la mission de l’AMISOM en Somalie sont passées de 29,5 milliards de francs bu à 3 milliards francs bu...

 

29.08.2014 / Quelques documents du parti UPRONA

 

29.08.2014 / Droit de réponse sur l'analyse publié par Me. Pacelli NDIKUMANA sur “La limitation du nombre de mandats presidentiels doit etre appliquée par le président de la république” (Dr. Stef Vandeginste)

Bonsoir Maître Ndikumana,
Ma réaction peut être très courte. Après avoir lu votre analyse...

 

29.08.2014 / La limitation du nombre de mandats presidentiels doit etre appliquée par le président de la république (Me. Pacelli NDIKUMANA)

 

18.07.2014 / Déclaration du Bureau Exécutif du Comité Provincial du Parti UPRONA en Mairie de BUJUMBURA

 

18.07.2014 / Conférence de Presse de l'UPRONA du 15 juillet 2014

 

12.07.2014 / La fin du débat avec Dr. Stef Vandeginste

La réponse qu’a publiée Mr Théophile Bamwumva sur les sites www.arib.info (le 9 juillet 2014) et www.tutsi.org (le 8 juillet 2014) m’oblige à réagir une dernière fois...

(Dr. Stef Vandeginste)

 

08.07.2014 / Réponses aux observations du Dr. Stef Vandeginste (Théophile BAMWUMVA)

La Ceni a l'obligation de rejeter la candidature du Président Pierre Nkurunziza et la cour constitutionnelle a le pouvoir et le devoir de la déclarer contraire à la constitution.

 

07.07.2014 / Résolutions du Bureau Exécutif du Comité Central du Parti UPRONA

Après la décision illégale et irrégulière, donc nulle et de nul effet prise par Mme Concilie NIBIGIRA d'éxclure l'Honorable Charle NDITIJE du parti UPRONA, voici les résolutions du Bureau Exécutif du comité central du parti UPRONA après sa réunion du 02 juillet 2014.
Porte parole.

 

01.07.2014 / Droit de réponse sur l'article publié le 30 juin 2014 (Dr. Stef Vandeginste)

Cher Monsieur Bamwumva,
J’ai lu avec grand intérêt votre réponse à mon papier “La limitation constitutionnelle du nombre de mandats présidentiels: une coquille vide?” sur le site http://www.tutsi.org/ et sur le site http://www.arib.info/ le 30 juin 2014. Permettez-moi de répondre, à mon tour, à certaines de vos observations...

 

30.06.2014 / Le constituant et le législateur burundais ne sont pas muets sur la limitation du nombre de mandats présidentiels, Pr. Vandenginste et les mandats présidentiels (Théophile BAMWUMVA)

La lecture de l'analyse du constitutionnaliste belge, le professeur Stef Vandeginste, sur les sites internet burundais, nous a étonné autant que nous sommes surpris par le silence des acteurs politiques burundais sur ce sujet.
Le Chef de l’Etat burundais sait que son temps est compté depuis que l’Assemblée Nationale lui a fait manger son chapeau en rejetant in extremis son précieux projet de Révision de la Constitution de mars 2005 qui lui aurait garanti un 3ème mandat
Pour essayer de manipuler un électorat de plus en plus sceptique, déçu et blasé, il a notamment pris l’option de s’acheter en espèces sonnantes et trébuchantes, dans les quatre coins de la planète, des expertises aussi farfelues qu’injustifiées...

 

15.05.2014 / MISE AU POINT SUR UNE MANIFESTATION ORCHESTRÉE PAR LA MACHINE À PROPAGANDE DU RÉGIME BURUNDAIS CNDD-FDD, AU CANADA (la Coalition pour une veille démocratique au Burundi - CVDBU)

Nous avons appris par les médias burundais qu’un obscure groupuscule d’individus se faisant appeler diaspora burundaise d’Ottawa –Gatineau organisait ce samedi 10 mai 2014 une manifestation pour célébrer un paradis appelé le Burundi, un pays où régnerait une très bonne sécurité, où la réconciliation nationale serait réelle, où la vie sociale serait très bonne et où le CNTB œuvrerait en faveur de la réconciliation des burundais.
Après avoir pris connaissance de l’invitation à manifester et après analyse de son contenu, la Coalition pour une veille démocratique au Burundi (CVDBU) voudrait apporter la mise au point suivante...

 

06.05.2014 / Un ambassadeur burundais libéré sous caution dans une affaire de trafic de drogue (burundi24, Jean Jacques KABURUNDI à Paris)

Tout commence lorsqu’un couple en provenance de Bujumbura se fait arrêter à l’aéroport de Zaventem en Belgique en date du 26 avril 2014. Le couple qui transportait cinq kilos d’héroïne pure aurait déclaré aux enquêteurs belges que le colis appartenait à un certain RURIMIRIJE Jean Marie, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays. L’ambassadeur est alors mis sur la liste des personnes recherchées car cet ambassadeur, malgré son titre n’a pas de bureau officiel au Burundi...

 

05.05.2014 / GENOCIDE DES TUTSI DU BURUNDI (30 avril 1997 Massacre des 40 séminaristes de Buta âgés de 16 ans à 24 ans.)

 

05.05.2014 / Commémoration du génocide des tutsi en avril 1972

En avril 1972 éclatent les événements malheureux. L’ampleur des massacres de population fut plus grande qu’en 1965 et 1969. En avril 1972, des populations tutsi sont massacrés par milliers dans les régions du sud du Burundi par des rebelles hutus du palipehutu venus de la Tanzanie et appuyés par des maï maï du Congo, l’ancien Zaïre. Les tutsis ont alors parlé de génocide. Les hutus pour leur part parlent de génocide perpétré par des éléments tutsis de l’armée au cours de la répression. Ils avancent même le chiffre de trois cent mille tués et depuis quelques années ils cherchent une reconnaissance internationale. C’est l’une des dates sanglantes les plus controversées dans l’histoire du Burundi. SurviT-Banguka a cherché à éclairer l’opinion nationale et internationale en passant par un témoignage d’un contemporain des événements de 1972. Bien qu’il était révoqué de l’armée la veille des événements, Rusiga Paul, 66 ans actuellement, a suivi de près les péripéties de cette tragédie qui a encore une fois endeuillé notre chère patrie...

 

15.04.2014 / MEMORANDUM DU PARTI UPRONA SUR LA SITUATION QUI PREVAUT AU BURUNDI

 

15.04.2014 / COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA COMMEMORATION DU GENOCIDE DE 1972 (AC GENOCIDE CANADA)

 

03.04.2014 / PLAIDOYER POUR DES ELECTIONS LIBRES, TRANSPARENTES ET DEMOCRATIQUES DE 2015 (François BARARONDERA)

 

26.03.2014 / Invitation à une manifestation à Bruxelles contre l’escalade de la dictature de NKURUNZIZA

Capture plein écran 24032014 161958
INVITATION DE L’ADC-IKIBIRI A L’ETRANGER A UNE MANIFESTATION A BRUXELLES.
A l’occasion du sommet Afrique-Europe, l’Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi, ADC-IKIBIRI à l’étranger, a le plaisir d’inviter les membres et sympathisants de la coalition, toute la diaspora burundaise et les amis du Burundi à une manifestation qu’elle organise au siège de l’Union Européenne pour dénoncer une menace de génocide qui pèse sur le Burundi.
Ce rendez-vous est fixé au 1er Avril 2014 de 9 heures à 14 heures. A l’adresse suivante : Rue dela Loi 242,1046 Bruxelles. A 9 heures : Rassemblement à la sortie du métro Schuman. Venez nombreux ! Votre présence est indispensable pour vulgariser le thème du jour : « Pour décrocher un troisième mandat illégal, le Président Nkurunziza instaure un monopartisme, un terrorisme d’Etat et une menace d’un génocide politico-ethnique plane sur le Burundi ».
Fait à Bruxelles, ce 24 mars 2014
Pour l’ADC-IKIBIRI à l’étranger,
( Sé) Serge NTAKIYIRUTA
Coordinateur.
 

19.03.2014 / INVITATION - Section du Parti UPRONA en Belgique (Ce vendredi 21 mars 2014 de 18h30 à 20h30)

 

24.02.2014 / APPEL AUX DONS ADRESSE AUX BURUNDAIS, AUX AMIS DU BURUNDI ET TOUS LES BIENFAITEURS

 

10.02.2014 / INVITATION DE LA DBB-ASBL - REUNION DES BURUNDAIS D’ANVERS ET DES ENVIRONS (LE DIMANCHE 16 FEVRIER 2014 DE 14 à 18h)

 

09.02.2014 / Lettre à S.E. Monsieur le Président de la République du Burundi

Le conseil des Sections du Parti UPRONA à l'étranger a tenu sa session extraordinaire à Bruxelles ce samedi 08 février 2014.
Les échanges ont porté sur la situation préoccupante du conflit politique qui secoue le gouvernement burundais suite au limogeage du Vice-Président Bernard BUSOKOZA...

Parti UPRONA
Coordination des Sections du Parti UPRONA à l'étranger

 

13.01.2014 / JOURNEE DE LA DIASPORA BURUNDAISE DE BELGIQUE 2014

 

24.12.2013 / 2014 : Un Nouvel An pour un… Nouvel élan !

L’année 2013 tire à sa fin et cède la place à 2014. C’est donc pour nous une excellente occasion d’exprimer, à nos nombreux lecteurs et sympathisants, nos vœux de paix, de stabilité, de sécurité, de tranquillité et de liberté, gages de bonheur et prospérité. Que tous vos rêves et vos espérances se réalisent dans l’abondance et que chacune de vos résolutions annonce une nouvelle vie, pleine d’émotion ! Nous souhaitons particulièrement que 2014 soit une année sereine afin que le peuple burundais se prépare à passer le témoin et dire adieu à la gangrène de despotisme, d’amateurisme, de gabegie, de lynchage, de corruption, d’errance et d’intolérance. Nous réitérons notre engagement à nous donner sans compter pour défendre becs et ongles les valeurs qui nous sont toujours chères à savoir l’unité de tous les Burundais, l’extrême répulsion du génocide, de l’exclusion de l’Autre, de l’impunité et leur corollaire.

Excellentes fêtes de Noël et du Nouvel An 2014 !

La rédaction

 

24.12.2013 / Grande manifestation en mémoire des victimes de Rukina et du bus Titanic-Express

Le mouvement PA-Amasekanya a organisé, ce dimanche 22 décembre 2013, une grande manifestation devant l’Eglise Catholique de Nyakabiga après la messe de 7hoo. Cette manifestation avait pour objectif de rappeler une fois de plus le crime de génocide contre les Tutsi du Burundi, commis par le CNDD-FDD à Rukina en commune Mukike. Trente-cinq personnes furent massacrées. C’était le 21/12/1995. Ce crime a été revendiqué par Ndiho Jérôme, porte-parole du CNDD-FDD, de l’époque. Le 28 décembre 2000, le Palipehutu-FNL a tué tous les Tutsi qui étaient dans le bus régional Titanic-Express, en ayant soin de laisser en vie les Hutu et les Congolais qui étaient dans ce bus. Une britannique, Wilson Charlotte, fut aussi tuée...

 

23.12.2013 / Amendement de la Constitution : les députés risquent de doucher les espoirs des participants à l’atelier de Kigobe

Comme prévu et initialement annoncé, les principaux acteurs sociopolitiques burundais s’étaient retrouvés, les 19 et 20 décembre 2013, au palais des Congrès de Kigobe (hémicycle) pour tenter de s’accorder sur les amendements de la constitution du 18 mars 2005 , proposés en catimini et acheminés en catastrophe à l’Assemblée Nationale. Au total, 170 participants dont les leaders de partis politiques (mouvance et opposition radicale), les représentants des confessions religieuses et des organisations de la société civile, s’y étaient donnés rendez-vous en quête de compromis...

 

19.12.2013 / Bourses d’études à l’étranger : exit le culte de l’excellence !

C’est officiel. En matière de gestion des bourses d’études au sein des universités étrangères, le pouvoir CNDD-FDD a décidé de subordonner l’universel culte de l’excellence à la promotion basée sur des critères aussi risibles que subjectifs sous d’autres cieux, en l’occurrence l’affiliation au parti présidentiel ou l’origine de tout candidat qui croit ou aspire à la moindre ascension sur l’échelle de l’élite intellectuelle de la nation via ce canal-là....

 

17.12.2013 / Au Burundi, la qualité de l’enseignement va decrescendo !

Grèves à répétition, recrutements sur fond de clientélisme politique, instrumentalisation des étudiants sur fond d’aversion ethnico-politique, etc. Le puzzle inextricable qui s’installe à l’Université du Burundi n’est que le signe visible d’un pourrissement général du système éducatif au Burundi. A vrai dire, la gangrène qui évolue en métastasant a d’abord attaqué les paliers inférieurs à savoir les établissements publics au primaire et au secondaire...

 

12.12.2013 / Dossier Bamvuginyumvira : nième montage à deux balles pour le pouvoir CNDD-FDD

Visiblement monté de toutes pièces, le guet apens dans lequel le pouvoir CNDD-FDD vient de faire tomber Frédéric Bamvuginyumvira, ancien Premier Vice-président et actuel Vice-Président du parti Sahwanya-FRODEBU frise le ridicule... En voulant coffrer et humilier ce leader du FRODEBU, fer de lance de l’Alliance des Démocrates pour le changement, le pouvoir CNDD-FDD voulait donc déplumer, fragiliser et faire taire l’ADC-Ikibiri...

 

10.12.2013 / Révision de la Constitution : cap sur les débats attendus à l’Assemblée Nationale

C’est le 5 décembre dernier que l’Honorable Pie Ntavyohanyuma, Président de l’Assemblée Nationale, a convié les acteurs sociopolitiques burundais à un débat élargi et inclusif sur le Projet de Loi portant révision de certaines dispositions de la Constitution du Burundi. Le rendez-vous ferme est déjà fixé aux 19 et 20 décembre 2013... Les acteurs sociopolitiques qui n’avaient jamais cessé de réclamer le retrait de ce Projet de Loi pour débattre préalablement des dispositions constitutionnelles à revisiter sont un tantinet soulagés. C’est tout à fait légitime. Mais malgré cette impression générale de soulagement (effet d’annonce), il ne devrait y avoir aucune place à l’optimisme béat pour qui connaît le mode de fonctionnement de l’actuelle Assemblée Nationale,...

 

06.12.2013 / Des hommages mérités pour Nelson Mandela

Le monde entier pleure aujourd’hui l’ancien Président sud-africain Nelson Mandela, icône mondiale de la croisade contre le racisme, l’exclusion et l’injustice sociale. Il s’est éteint ce 5 décembre 2013 à l’âge de 95 ans. Dès l’annonce de sa mort, le pouvoir CNDD-FDD s’est empressé de décréter un deuil national de 3 jours (de vendredi à dimanche) et de mettre les drapeaux en berne au cours de cette période ; histoire d’honorer officiellement la mémoire de ce grand artisan de l’Accords de paix pour la réconciliation des Burundi (août 2000).

Pour qui connaît sa sagesse, son intelligence et son sens du sacrifice, de tels hommages sont indiscutablement mérités. Car grâce à son approche non-complaisante du conflit burundais et son appel au sens de responsabilité de la classe politique burundaise, il a su présider avec brio un débat houleux, souvent contradictoire mais toujours franc sur des questions aussi sensibles que l’amnistie des coupables de crimes de génocide, de guerre et contre l’humanité, le brassage des combattants, les équilibres ethniques dans les institutions/corps de défense et de sécurité, etc.

En signe de reconnaissance et de gratitude pour sa contribution substantielle au retour à la paix et à la sécurité, le Président Pierre Nkurunziza lui a d’ailleurs décerné une médaille à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance.

Mais pour honorer véritablement la mémoire d’un homme d’une telle stature politique, rien ne vaut la protection de son œuvre. Or, au-delà de l’effet cosmétique, le pouvoir CNDD-FDD ne fait que saborder méthodiquement le travail abattu sous les auspices de son Excellence Nelson Mandela. Bientôt, la Constitution qui émane de l’Accord d’Arusha sera reléguée aux oubliettes de l’histoire. Il en sera bientôt de même pour l’Accord d’Arusha. Voilà qui fait que pouvoir CNDD-FDD rende à Nelson Mandela des hommages en trompe-l’œil. Ce qui rime avec injure pour une si Haute Personnalité.

Théophile Bamwumva

 

04.12.2013 / Les déplacés de Ruhororo embarrassent le pouvoir CNDD-FDD

Les trois mille déplacés du site de Ruhororo en commune de Ngozi sont dans le collimateur de la police et des jeunes miliciens Imbonerakure depuis plusieurs années. Le pouvoir CNDD-FDD a décidé de démanteler ce vaste site de tutsis, miraculeusement rescapés d'un des plus grands génocides du siècle...

 

02.12.2013 / Révision de la constitution : qui aurait sommé le Premier Vice-Président de se raviser ?

Les acteurs sociopolitiques burundais sont vivement préoccupés par la décision unilatérale du pouvoir CNDD-FDD de mettre au rancart la constitution de mars 2005, issue de l’Accord d’Arusha. Ils appellent la population à une manifestation monstre, le 9 décembre à Bujumbura pour exprimer leur ras-le-bol et ramener en discussion le projet de loi portant révision de la constitution...

 

27.11.2013 / Elections de 2015 : se coaliser pour mieux évincer le CNDD-FDD

A moins de deux ans des élections générales, le Burundi est déjà en pleine ambiance préélectorale. Les différents protagonistes affinent leurs stratégies pour tirer, chacun, son épingle du jeu. Le parti présidentiel, CNDD-FDD, nourrit toujours son rêve légitime de s’incruster au pouvoir à tout prix en rempilant une fois de plus pour un troisième mandat. De leur côté, ses opposants déclarés rivalisent d’imaginations et de stratégies pour secouer le cocotier et amener le Burundi à, sinon changer de livre, du moins tourner définitivement la sombre page CNDD-FDD...

 

25.11.2013 / Journée nationale du combattant : l’UPRONA a une proposition

Le CNDD-FDD, un ancien mouvement rebelle commué de but en blanc en parti présidentiel au Burundi, a fêté la «journée nationale du combattant» le 16 novembre dernier. Seuls les ex-combattants de ce mouvement étaient concernés. Parmi ces derniers se trouve, au premier chef, le Président de la République, Pierre Nkurunziza...

 

23.11.2013 / Conspué de toutes parts, le Président de la CNTB s’arcboute sur les encouragements du Chef de l’Etat

Difficile de trouver, au Burundi, plus impopulaire que Monseigneur Sérapion Bambonanire, Président de la Commission Nationale des Terres et Autres Biens. Ce prélat au parcours atypique et peu orthodoxe est en effet aujourd’hui conspué de toutes parts. Simplement parce qu’il tutoie orgueilleusement la loi et le bon sens dans son unilatérale option de réhabiliter exclusivement les rapatriés, contre vents et marrées...

 

18.11.2013 / INVITATION - ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA DBB

 

 

18.11.2013 / Université du Burundi : il y a péril en la demeure

L’université du Burundi a récemment recruté une trentaine de nouveaux enseignants. En procédant à ce recrutement, le Conseil d’administration a, pour des raisons essentiellement politiques, fermé les yeux sur le sacro-saint critère de mérite de candidats prétendant aux différents cours...

 

14.11.2013 / Le Burundi a plus que jamais besoin d’une police professionnelle et apolitique

Le ministère de la Sécurité publique organise, du 13 au 15 novembre 2013, des tests d’entrée à la police au niveau de tous les commissariats provinciaux du pays. Depuis plus d’un mois, la police nationale du Burundi (PNB) est en effet en quête de nouvelles recrues à l’échelle nationale... Ce processus de recrutement semble raviver à la fois le débat sur les équilibres ethniques, la neutralité et le professionnalisme des membres de ce corps de sécurité que d’aucuns disent comptable de beaucoup d’abus et de dérapages. Le gros des crimes crapuleux lui est en effet systématiquement imputé...

 

12.11.2013 / Il est urgent de penser à la sécurisation du processus électoral au Burundi

Au Burundi, l’un des sujets de comptoirs porte aujourd’hui sur l’éventualité du non-renouvellement du mandat du BNUB au Burundi. Le pouvoir CNDD-FDD a déjà exprimé, à trois reprises, son souhait d’y mettre fin dès la fin de cette année. D’aucuns estiment, cependant, que le Burundi a plus que jamais besoin d’un œil onusien. Les dérapages sont légion et la menace de replonger dans les violences se précise. Restera ou restera pas ? Le dernier mot reviendra certainement aux Nations-Unies...

 

08.11.2013 / Le pouvoir CNDD-FDD déclare une guerre ouverte aux syndicats a déjà lieu

Constitution revissée en catastrophe, marchés publics exagérément biaisés, syndicats annulés sinon démantelés, etc. Le pouvoir CNDD-FDD en fin de vie est aujourd’hui sur tous les fronts et compte tenu de l’imparable avancée du compte à rebours vers les élections de 2015, ça urge pour chaque dossier.
Si certains assauts sont trop voyants ou ostentatoires aux yeux de l’opinion nationale et internationale et suscitent par conséquent des tollés de protestations (projet de révision de la constitution, vrais faux investissements de l’INSS/SOCABU dans Amanda Drinks), d’autres attirent moins l’attention et c’est le pouvoir CNDD-FDD qui s’en réjouit naturellement....

 

05.11.2013 / Les militants de l’UPRONA entre attente, désespoir et renoncement

C’est curieux, ce calme plat à l’UPRONA. Après le tapage médiatique qui aura accompagné la difficile éjection de Térence Sinunguruza de la première vice-primature et l’ascension surprise du major Bernard Busokoza, rien ne semble plus bouger dans le sens attendu ou annoncé...

 

03.11.2013 / Lettre à son Excellence Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi

Concerne : Conseils, ne modifiez pas la constitution pour vous représenter aux élections présidentielles de 2015.

Diaspora Burundaise de Belgique asbl
Belgique

 

30.10.2013 / Cap sur les questions de fond que pose le parti UPRONA

Maintenant que l’ancien premier Vice-président de la République, Térence Sinunguruza est sur la touche, relayé à son poste et à pied levé par Bernard Busokoza, conformément au souhait de la direction officielle du parti UPRONA, cette formation politique veut ramener à la surface le débat sur les véritables questions de l’heure que le pouvoir CNDD-FDD tend à classer ou à expédier...

 

29.10.2013 / Vent de panique à l’Université du Burundi : le Recteur y est pour beaucoup!

Les plus hautes autorités du pays devraient y faire attention! L’air de rien, l’Université du Burundi semble être sur un feu dévorateur qui couve depuis plusieurs semaines. La situation est telle que si rien n’est fait en toute urgence pour désamorcer la bombe, les dégâts seront plus catastrophiques qu’au plus fort de la crise (1995)...

 

25.10.2013 / “Une nouvelle Constitution pour le Burundi? Un défi pour la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance”

Le 9 et 10 octobre 2013, le Conseil des Ministres burundais a adopté un projet de Constitution. Au lieu d’une révision de la Constitution du 18 mars 2005 actuellement en vigueur, il s’agit de l’abrogation de la Constitution actuelle et son remplacement par l’adoption d’une nouvelle Constitution, ce qui donnera lieu à la mise en place de nouvelles institutions. Ceci a une incidence importante sur la question de l’éligibilité de l’actuel Président de la République Pierre Nkurunziza. Si le projet de Constitution adopté en Conseil des Ministres devient la nouvelle Constitution du Burundi, l’actuel Président Pierre Nkurunziza pourra briguer encore deux mandats présidentiels, en 2015 et en 2020. Cette démarche constitue un véritable défi pour le champ d’application de la notion de ‘changement anticonstitutionnel du pouvoir’, telle que définie par la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance de l’Union africaine.

Dr. Stef Vandeginste
Chargé de cours, Institut de politique et de gestion du développement (IOB)
Université d'Anvers
Belgique

 

23.10.2013 / Inquiétante menace des jeunes Imbonerakure

A moins de deux ans des élections générales de 2015, les acteurs politiques burundais s’inquiètent déjà des exactions outrancières de la ligue des jeunes Imbonerakure. Si l’on n’y prend pas garde, ce dangereux appendice du parti présidentiel, CNDD-FDD, pourrait faire capoter le prochain processus électoral et maintenir le pays dans le désordre intégral...

 

23.10.2013 / Bernard Busokoza déjà dans l’œil du cyclone

Difficile, par les temps qui courent et pour un leader du parti UPRONA - quels que soient son charisme et sa loyauté au parti - d’être au dessus de tout soupçon. Au lendemain de la démission forcée de Monsieur Térence Sinunguruza, le nouveau Premier Vice-Président de la République, Bernard Busokoza, a prêté serment ce mardi, 22 octobre 2013... Mais, curieusement, à peine nommé, le premier vice-président de la République essuie déjà des critiques acerbes dont personne ne connaît encore ni tenants ni aboutissants...

 

22.10.2013 / DÉCLARATION D'AC GÉNOCIDE CANADA A L'OCCASION DU 20ème ANNIVERSAIRE DU GÉNOCIDE DES TUTSI DU BURUNDI PAR LE FRODEBU

 

 

19.10.2013 / Les militants de l’UPRONA entre soulagement et attentes!

Ça se calme dans les rangs du parti UPRONA, au lendemain des tractations et d’un long suspens qui auront précédé  la désignation du successeur de Térence Sinunguruza à la tête de la première vice-présidence de la République. C’est désormais officiel. Le Président de la République a jeté son dévolu sur l’honorable Bernard Busokoza et les deux chambres du parlement ont massivement et séparément, approuvé sa candidature pour le poste de Premier Vice-Président de la République...

 

17.10.2013 / Discorde autour de la Constitution

Le Chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, l’avait dit et répété à plusieurs reprises : la révision de la Loi fondamentale sera l’un de ses grands chantiers pour la législature 2010-2015... A moins de deux ans des élections, c’est fin prêt et personne n’en était au courant. Nombre d’acteurs sociopolitiques sont en effet tombés des nues en apprenant qu’un draft d’une Constitution dûment revue et moulée dans le format East African Community (EAC) est déjà disponible...

 

12.10.2013 / L’UPRONA sur le fil du rasoir

A moins de deux ans des nouvelles échéances électorales, le parti UPRONA polarise une fois de plus l’attention des médias et de l’opinion. A travers une piteuse guéguerre interne dont le ressort n’est autre que la convoitise du poste de Premier Vice-président de la République... Sans devoir ressasser les récents faits et invectives aussi exécrables qu’inopportunes, rappelons en simplement certains pics mémorables avant de montrer que ces prétendus leaders de l’UPRONA s’usent inutilement dans une vraie fausse corrida au moment où les autres acteurs politiques affinent leurs stratégies pour tirer leur épingle du jeu lors des prochaines echeance electorales (2015)...

 

11.10.2013 / www.tutsi.org est décidément de retour

Le voici de retour. Après un temps de réflexion, le site web www.tutsi.org se remet en selle.

D’abord pour éclairer la lanterne de ses détracteurs impénitents qui, tout au long de ce temps de réflexion, ont rivalisé de supputations et d’autres élucubrations au sujet d’un cartonnant site web dont ils ignoraient à vrai dire les tenants et les aboutissants. Voici, à titre d’exemple, ce qu’en a récemment écrit l’un d’eux, alors en mal d’information. «Le site tutsi.org a rendu son tablier……ses propriétaires auraient bifurqué vers le pouvoir en place…une somme de 3'000 dollars, en provenance du parti au pouvoir pour arrêter les publications du site, déchire ce groupe en ce moment ». "Le caractère vexatoire, calomnieux et diffamatoire de ces propos a l'égard de l'actuel Président de Survit-Banguka et de son prédécesseur ne fait l'ombre d'aucun doute. Si pour certains Burundais qui vivent en Europe au dépens de l'aide sociale le montant de 3'000 USD serait susceptible de représenter une somme pour laquelle ils ont accepte de prostituer leur valeurs morales, ils devraient comprendre que les deux personnes mentionnées dans leur article exercent des professions reconnues en Belgique et au Royaume-Uni qui leur procurent des revenus mensuels de loin supérieurs a la modique somme dont ils ont fait référence dans leur article."
Ensuite, aujourd’hui comme hier, www.tutsi.org reprend son flambeau pour se porter encore en imparable chien de garde par rapport aux valeurs phare que les promoteurs de ce site web ont toujours illustrées et défendues becs et ongles ; à savoir l’unité de tous les Burundais, l’extrême répulsion du génocide, de l’exclusion de l’Autre, de l’impunité ; etc.

Enfin, le site www.tutsi.org refait surface pour répondre à une demande massive et insistante des internautes qui ne cessent de le réclamer. En témoignent le flux de mails et autres appels de nombreux Burundais, toutes ethnies confondues, qui se lèvent comme un seul homme pour exprimer leur vive nostalgie pour un site qui, près d’une décennie durant, leur avait permis d’avoir une véritable lecture de la situation politico-sécuritaire et socioéconomique du pays.

L’évolution du contexte y est aussi sans doute pour quelque chose. Car au moment où le pays s’achemine inéluctablement vers de nouvelles échéances électorales, www.tutsi.org se veut toujours proactif et se réengage à zoomer chaque fait ou geste du gouvernement burundais afin de tirer sa sonnette d’alarme dès le moindre dérapage. Le souci permanent de ses promoteurs étant que le pays ne reste pas éternellement un terreau de génocidaires ou de prédateurs invétérés des droits de l’homme. Sans prétendre relayer quotidiennement et en temps réel l’actualité événementielle du Burundi, www.tutsi.org, promet de vous donner chaque fois sa lecture des grands événements de l’heure.

La rédaction

 

21.03.2013 / PIERRE NKURUNZIZA EN FRANCE : QUE VIENT CHERCHER CE DICTATEUR ? (Rémy Henuka)

Comment Nkurunziza gère-t-il le pouvoir, est-il ouvert à la démocratie et à l’alternance, est-il au service du peuple burundais, et que devrait faire la France pour le Burundi ? Un aperçu historique sur le régime de Nkurunziza nous aidera à répondre...
@rib News, 11/03/2013

 

17.02.2013 / Des gestes au quotidien qui traduisent le déclin de la nation multiséculaire burundaise (Bosco JP BIGANGARA)

Les peuples, les nations, les civilisations,… naissent grandissent, connaissent l’apogée, déclinent et meurent. Ils peuvent ne pas connaitre tout ce cheminement et mourir prématurément. C’est la leçon classique de l’Histoire de Toynbee...

 

14.01.2013 / TRIAL dépose les premières affaires de torture jamais soumises aux Nations unies!

Les toutes premières affaires concernant le Burundi ont été soumises au Comité des Nations unies contre la torture par TRIAL. Déjà sept victimes de torture et de détention arbitraire ont pu, grâce au soutien de TRIAL, porter leur affaire devant les Nations unies afin d’obtenir justice. Au Burundi, TRIAL travaille également au renforcement des capacités de la société civile en organisant des formations à l’attention des avocats et représentants des ONG...

Copyright (C) 2013 TRIAL

 

28.12.2012 / Manifestation pour rappeler le génocide contre les Tutsi commis au mois de Décembre (Ir Rutamucero Diomède)

Ce dimanche le 23/12/2012, les membres du Mouvement PA-Amasekanya ont organisé une manifestation simultanée devant l’Eglise catholique de Musaga. Elle avait pour but la commémoration de la mémoire des victimes tutsi tuées au cours du mois de décembre des années passées. Il s’agit des crimes commis par le Cndd-Fdd à Rukina (40 victimes)...

 

29.11.2012 / Si leM23 ne perd rien en se retirant de Goma, le Congo aurait lui tout à perdre, s’il ne respectait pas les résolutions de Kampala (par Ange Michel Murangwa. Rwizanet)

 

28.11.2012 / Des criminels surarmés sont signalés au sud du Burundi

Après des mois de relative accalmie, des hommes en armes que d’aucuns décrivent comme des rebelles se font remarquer dans la commune de Rutovu, province de Bururi (au sud). Avec des victimes à la clé... ces inconnus qui sont signalés dans certains coins de la commune Rutovu semblent inquiéter à la fois les jeunes Imbonerakure et les citoyens ordinaires.

 

27.11.2012 / Des militants CNDD-FDD s’invitent dans des réunions du FRODEBU

2015 c’est quasiment demain. Le prochain rendez-vous électoral avance à pas de loup... Dans le souci de ne pas se laisser damer le pion par l’opposition, le parti présidentiel a pris la décision de gêner les autres protagonistes... Selon le ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, toute réunion en synergie, stratégiquement organisée par l’ADC-Ikibiri, est prohibée. C’est officiel. Même si c’est encore officieux, le parti présidentiel, CNDD-FDD a également pris la décision d’infiltrer ses principaux concurrents pour s’imprégner de leur stratégie afin de les faire capoter ensuite...

 

26.11.2012 / Le colonel Epitace Bayaganakandi prend ses distances vis-à-vis de l’ADC

Après deux ans de totale inertie, politiquement stratégique (dixit son président), le parti MRC, se réveille. Pour s’exprimer sur les questions de l’heure et profiter de la même occasion pour montrer aux militants (ou ce qui en reste) que le parti nourrit toujours des ambitions présidentielles, qui devraient être davantage exprimées dans les jours qui viennent... Mais le motif essentiel de sa sortie médiatique était, cette fois, centré sur les dérapages de la commission nationale Terres et Autres Biens, CNTB...

 

23.11.2012 / La logique du feu génocidaire défie tous les calculs politiciens

Comme il le fait le 21 de chaque mois, le professeur Venant Bamboneyeho, Président de l’association de lutte contre le génocide, AC-Génocide, vient de rappeler que la gangrène du génocide évoluent en se métastasant... « Imposture ou pantalonnade, c’est du pareil au même, car louvoyer avec un génocide, c’est jouer avec le feu », indique-t-il à ce qui croient que le mal est déjà derrière...

 

22.11.2012 / Les ministres planchent sur le projet de loi portant création de la CVR

C’est déjà la fin de l’année et comme toujours, de tout ce qu’il avait promis de faire tout au début de cette année qui tire à sa fin, le Chef de l’Etat n’a encore rien réalisé... Révision de la constitution, du code électoral, de la loi régissant la commission électorale, mise en place des mécanismes de justice transitionnelle, etc. Rien ne semble poindre à l’horizon. Ou si. La commission vérité/réconciliation...

 

21.11.2012 / Le pays est en mal de liquidités pour harmoniser les salaires

C’est Annonciate Sendazirasa, ministre en charge de la Fonction Publique qui le dit : pour arriver à financer l’harmonisation des salaires des fonctionnaires, le pays a besoin d’une bagatelle de 250 millions de dollars. "Un montant difficilement mobilisable à court terme", susurre-t-elle...

 

20.11.2012 / Le pouvoir CNDD-FDD décide de griller d’autres fusibles

... Pour tenter de sauver la face chaque fois qu’il est aux abois, le pouvoir CNDD-FDDU a toujours une dernière cartouche : celle de lâcher du lest ou de griller quelques fusibles... il est curieux de remarquer que chaque fois qu’il est question de sévir, le système CNDD-FDD broie toujours des tutsis, qui l’avaient pourtant énergiquement servi, quoique dans ses dérapages inouïs...

 

20.11.2012 / Lettre aux membres de la Diaspora Burundaise (Jean Paul RUVAKUBUSA)

Chers compatriotes,
Depuis quelques mois, nous lisons sur Internet que des consultations sont menées dans plusieurs pays (Belgique, Suède, Angleterre, Norvège, etc.) dans le seul souci de mettre en place une représentation légitime de la Diaspora Burundaise... ces consultations ont abouti... aux élections démocratiques de véritables représentants de la Diaspora Burundaise... Malheureusement, le groupe composé par les membres de l’AIDBU et du parti au pouvoir à Bujumbura, le CNDD-FDD ne l’entend pas de cette oreille... Je voudrais interpeller les membres de l’AIDBU de cesser de s’opposer à ce que les Burundais des différents pays d’accueil puissent s’organiser d’une façon démocratique et dans la plus grande transparence...

 

19.11.2012 / Les Upronistes se réunissent en ordre dispersé

Les militants du parti UPRONA n’ont pas chômé ce week-end. Quelle que soit l’aille dont ils peuvent se réclamer. C’était en effet pour les uns et les autres un intense moment d’échanges en vue de raccorder les violons et, in fine, de réunifier définitivement ce parti qui veut encore tirer son épingle du jeu au bout des consultations électorales de 2015...

 

16.11.2012 / Le parti présidentiel renforce ses liens avec les ex-combattants

Comme s’il se préparait à une prochaine guerre encore plus atroce et meurtrière que les précédentes, le parti présidentiel, CNDD-FDD, remobilise ses troupes aujourd’hui démobilisés. C’est dans ce cadre qu’il vient de lancer une semaine spécifiquement dédiée au combattant... les généraux qui tiennent la manette ont sans doute voulu montrer aux militants modérés du CNDD-FDD qui tiquent face au tollé de critiques acerbes et autres jérémiades de l’ADC et consort qu’ils n’en ont que faire...

 

15.11.2012 / Dans la foulée des échauffourées, entre bourreaux et rescapés, les accusations tombent sur le parti UPRONA

...D’aucuns estiment que les conflits qui opposent les rescapés qui vivent dans le site de Ruhororo et les gens qui sont restés sur les collines peuvent une fois de plus dégénérer en guerre ethnique. Curieusement, alors qu’aucun militant du parti UPRONA n’est officiellement cité comme instigateur de ce regain d’aversion ethnique, voilà que le nom du parti est traîné dans la boue, cité comme étant à l’origine de cette tragédie annoncée...

 

14.11.2012 / La guerre des commissions fait des ravages

Gabriel Rufyiri, président de l’Observatoire anti-corruption et malversations économiques, OLUCOME, l’avait si bien dit : le pouvoir CNDD-FDD ou ceux qui en tiennent les ficelles sont davantage préoccupés par les menus gains immédiats et personnels, plutôt que le salutaire et substantiel intérêt collectif... Actuellement, tous les yeux semblent être braqués sur la concession de l’Exploitation du Port de Bujumbura...

 

13.11.2012 / Controverse autour de la main tendue des leaders de l’UPRONA

Le fait que le parti UPRONA soit toujours écartelé en ailes rivales ne plaît pas du tout à l’honorable Charles Nditije... Charles Nditije a promis de tout faire pour mettre fin aux antagonismes destructeurs... Mais apparemment, il n’aura pas la tache facile...

 

12.11.2012 / Le président de la CNTB gaffe et on culpabilise l’UPRONA

Finalement, l‘agenda caché de la CNTB se dévoile progressivement. Après les terres, ce sera autour des « autres biens »... Les différents acteurs sociopolitiques craignent manifestement le retour au chaos...

 

08.11.2012 / Les bourdes inquiétantes se multiplient au sommet de la CNTB

Décidément, Monseigneur Sérapion Bambonanire ne met que de l’huile sur le feu à travers ses propos et projets... Ce prélat controversé... ne rate en effet aucune occasion pour rappeler à ceux qui l’auraient mal compris que sa mission primordiale est de rétablir les rapatriés dans leurs droits...

 

07.11.2012 / Le parti UPRONA se dit préoccupé par les menaces qui pèsent sur les rescapés du génocide en cours depuis 1993

Au lendemain des violences inouïes dont le site de déplacés de Ruhororo, province Ngozi, était le théâtre... le parti Unité pour le progrès national (UPRONA), exprime sa vive indignation...

 

06.11.2012 / Le Chef de l’Etat affinerait ses stratégies pour 2015

En dépit des fermes engagements de son adjoint, Gervais Rufyikiri, à Genève, de revoir profondément la copie des droits de l’homme au Burundi, le président burundais, Pierre Nkurunziza, semble être davantage préoccupé par son maintien au trône en 2015... C’est pourquoi il multiplie les stratégies de noyauter ou de fragiliser l’opposition, en particulier les partis politiques qui menacent manifestement de lui faire ombrage...

 

05.11.2012 / De violents affrontements autour du site des déplacés de Ruhororo, province de Ngozi

C’est à une véritable guerre rangée qu’on aura assisté, ce week-end, entre les déplacés et les autres citoyens hutus qui sont restés sur les collines après le carnage de 1993. Pluie de grenades, violents coups de machettes, gourdins et autres houes usagées, etc. C’était de l’horreur en live et les dégâts sont mémorables...

 

02.11.2012 / Au nord du pays, les jeunes Imbonerakure mettent en place toute une administration parallèle

Au nord du Burundi, le rubicond a déjà été franchi, pour les jeunes Imbonerakure... Non contents de dénoncer, de harceler et même de lyncher les militants de l’opposition... ces énergumènes en arrivent aujourd’hui à se substituer à la police ou encore à l’administration locale...

 

31.10.2012 / SEMANE DE LUTTE CONTRE LE GENOCIDE: CONFERENCE INAUGURALE (par Tatien SIBOMANA)

 

31.10.2012 / Beaucoup d’argent promis à Genève avec de sérieuses mises en garde

De Genève, le deuxième vice-président de la République va rentrer, gonflé à broc. Les bailleurs de fonds lui ont promis des montants inespérés. Près de 3 milliards de dollars... Mais les donateurs ont également adressé au gouvernement burundais, de sévères mises en garde...

 

30.10.2012 / L’Union Européenne dit ses quatre vérités au pouvoir CNDD-FDD

Comme prévu, il s’est ouvert à Genève en Suisse une grande conférence des partenaires du Burundi pour le développement. Il est question, pour le pouvoir CNDD-FDD, de décrocher un financement de plus de deux milliards de dollars pour mettre en œuvre le CSLPII...

 

29.10.2012 / Le Gouvernement burundais risque d’essuyer de grosses déceptions à Genève

Gervais Rufyikiri, deuxième Vice-président de la République, s’est discrètement envolé pour Genève Mercredi le 24 octobre 2012. Sans la moindre déclaration aux médias. Chose pour le moins inhabituelle pour lui...

 

29.10.2012 / COMMUNIQUE D'AC GENOCIDE CANADA A L'OCCASION DE LA 18EME SEMAINE DINFORMATION ET DE REFLEXION SUR LE GENOCIDE

 

26.10.2012 / Attaque rebelle à Cibitoke : l’administration avance un bilan

Le bilan officiel des affrontements entre les forces armées burundaises et les rebelles qui ont attaqué dès le début de cette semaine les communes de Musigati, Bukinanyana est connu. Une dizaine de personnes tuées dont deux militaires de l’armée régulière... Mais le bilan serait plus lourd encore...

 

25.10.2012 / La nouvelle rébellion fait tomber le masque et revendique l’assaut

Après Pierre-Claver Kabirigi et Aloys Nzabampema, c’est autour d’un autre mouvement rebelle de déclarer une guerre totale contre le pouvoir de Bujumbura... Par le biais du major Fidèle Nzambiyakira, ce même mouvement vient d’ailleurs de revendiquer les ravageuses attaques...

 

24.10.2012 / Grande manifestation du Mouvement PA-Amasekanya

Ce dimanche le 21 octobre 2012, les membres du Mouvement PA-Amasekanya se sont levés très tôt pour manifester devant l’Eglise Catholique de Nyakabiga, à la sortie de la messe. Ils tenaient à rappeler le génocide contre les Tutsi commis par le parti Frodebu (Front pour la démocratie au Burundi) à partir du 21 octobre 1993.

 

24.10.2012 / De « bandits armés » à hommes en armes, le pas est franchi

Ca y est. Les nouveaux rebelles qui ont récemment revendiqué ouvertement ce statut ne sont plus de vulgaires bandits qui volent à tout va. C’est du moins ce que vient de reconnaître le colonel Gaspard Baratuza... Cette reconnaissance de fait se passe au lendemain d’une fulgurante attaque...

 

23.10.2012 / Des jeunes Imbonerakure assaillent un hôtel qui héberge des leaders du parti UPD

Chovineau Mugwengwezo, leader du parti UPD-ZIGAMIBANGA (aile de l’opposition), l’aura sans doute échappé belle. Après l’avoir aperçu en ville en compagnie de deux autres acolytes de Hussein Rajabu, une meute de démobilisés et d’autres jeunes miliciens Imbonerakure, inféodés au parti présidentiel, CNDD-FDD, l’ont traqué... menaçant de le lyncher

 

 

 

 

 
  1 septembre, 2009
Qui sommes-nous?





Vos réactions et suggestions sont les bienvenues.

 18 septembre, 2009
Nouveau code electoral
LOI N°1/DU 18/09/2009 PORTANT REVISION DE LA LOI N°1/015DU 20 AVRIL 2005 PORTANT CODE ELECTORAL
 22 août, 1996
Rapport de l'ONU sur le génocide au Burundi.
 
   
ACTUALITE EDITORIAL ABOUT US ARCHIVES DIASPORA CONTACT
Copyright (c) 2009-11 SurviT Banguka, All rights reserved.